Blépharoplastie ou chirurgie des paupières pour les femmes

Principe de la blépharoplastie

La « blépharoplastie » désigne l’intervention de chirurgie esthétique des paupières qui vise à supprimer certaines disgrâces du regard, qu’elles soient héréditaires ou liées au vieillissement.
Elle peut concerner les paupières supérieures ou les paupières inférieures, ou encore les quatre paupières.

Indications de la blépharoplastie

À qui s’adresse la blépharoplastie ?

La blépharoplastie concerne les femmes qui remarquent dès la petite quarantaine, et parfois même beaucoup plus tôt, un aspect fatigué de leur regard dès le matin dans le miroir de la salle de bain, tous celles aussi à qui l’entourage répète qu’elles ont dû mal dormir alors qu’elles se sentent en pleine forme, enfin celles qui pensent que leur regard les trahit car il accuse leur âge.

Ce qu’on peut attendre de la  blépharoplastie

Cette intervention corrige de façon durable :

  • les paupières supérieures lourdes, tombantes et flétries, avec excès de peau formant un repli plus ou moins marqué dit en « capote de fiacre »
  • les paupières inférieures affaissées et fripées avec petites rides horizontales consécutives à la distension cutanée,
  • et les  hernies de graisse, responsables de « poches sous les yeux » au niveau des paupières inférieures ou de paupières supérieures « bouffies ».

Ce que la blépharoplastie ne corrige pas

Le regard peut présenter d’autres altérations qui méritent une correction spécifique par des procédés complémentaires médicaux ou chirurgicaux : les rides du lion (rides verticales entre les sourcils), ridules de la patte d’oie au coin externe des yeux, chute des sourcils, cernes, yeux creux et fripure de la peau. Tous ces éléments peuvent être traités par d’autres procédés spécifiques, injections d’acide hyaluronique ou traitement par toxine botulique selon les lésions

Les contre-indications de la blépharoplastie

Une pathologie oculaire évolutive peut constituer une contre-indication temporaire à cette chirurgie auquel cas un avis ophtalmologique sera indispensable.

La consultation

L’examen clinique permet d’apprécier la disgrâce et de comparer l’aspect actuel du regard avec celui observé sur des photographies antérieures qu’il faut apporter en consultation.
On appréciera les paupières supérieures et inférieures, la qualité de la peau, la présence de poches graisseuses. On pourra ainsi programmer les gestes opératoires nécessaires.
Toute l’information nécessaire à la compréhension de votre traitement vous sera fournie lors de cette consultation. Des documents vous seront remis afin de vous permettre de lire tranquillement chez vous les éléments indispensables à votre décision et de pouvoir poser des questions complémentaires lors de la consultation suivante qui sera gratuite.
Les conseils et prescriptions post-opératoires sont résumés dans une fiche personnalisée.
Intervention esthétique, la blépharoplastie ne peut être prise en charge. Un devis estimatif du coût de cette intervention vous sera soumis.
Un bilan sanguin est réalisé. Une consultation anesthésique pré-opératoire sera programmée au moins 48 heures avant votre entrée; le médecin anesthésiste vous exposera toutes les modalités de son geste.
L’arrêt du tabac est vivement recommandé ; tout médicament contenant de l’aspirine est proscrit. Vous arriverez en clinique à jeun depuis plus de 6 heures.

L’intervention de la blépharoplastie

Le déroulement

Préparation et tracé

Les dessins sont effectués en salle d’opération sur la patiente éveillée pour déterminer les gestes avec précision. Des photographies sont prises.

Le mode d’anesthésie est variable

Différents types d’anesthésie sont envisageables : le plus souvent anesthésie vigile appelée neuroleptanalgésie (anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse), anesthésie locale pure ou anesthésie générale classique.
Le choix final sera le fruit d’une discussion entre vous, le chirurgien et l’anesthésiste.

Les gestes

Le Docteur Sylvie ABRAHAM, chirurgien esthétique à Paris, adopte une technique qui lui est propre et qu’elle adapte à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats. Toutefois, on peut retenir les principes de base communs à toute blépharoplastie.
À la paupière supérieure un fuseau de résection cutanée supprimera l’excédent de peau et une poche interne pourra être ôtée afin d’alléger le regard. La cicatrice résiduelle très discrète se trouvera en principe dans le pli de la paupière donc bien masquée.
À la paupière inférieure, l’incision siège au ras des cils et permet la remise en tension de la peau ainsi que l’ablation des poches graisseuses.

Pansement

Des compresses ophtalmiques humides sont placées sur les yeux et maintenues pour quelques heures sous un bandage jusqu’à la sortie de la  patiente.
La durée de l’intervention est très variable, de 30 minutes à 1heure30, en fonction de l’importance des gestes.
Le séjour en clinique est limité à la journée. Il s’agit d’une chirurgie ambulatoire c’est-à-dire avec une sortie en fin de journée après quelques heures de surveillance.

Variantes techniques

La paupière inférieure peut être opérée par voie trans-conjonctivale, c’est-à-dire par voie interne, ne laissant pas de cicatrice sur la peau. Cette technique s’adresse principalement aux patientes jeunes qui présentent des poches palpébrales souvent héréditaires mais n’ont aucun excédent cutané.
Un lipomodelage encore appelé lipostructure ou lipofilling ou réinjection de graisse autologue peut être associé afin de corriger un aspect creusé de la paupière supérieure (œil creux) et de combler des cernes à la paupière inférieure.
Une canthopexie peut permettre de créer ou de rétablir l’aspect en « œil de biche » par la remontée de l’angle externe du regard.
Certains proposent une blépharoplastie au laser mais ce procédé n’apporte rien en comparaison avec le procédé classique, la cicatrisation étant d’ailleurs souvent plus longue avec le laser.

Les interventions associées

Une blépharoplastie peut être réalisée en association avec une autre intervention esthétique de rajeunissement du visage (lifting frontal, lifting temporal, lifting cervico-facial). Ces actes sont susceptibles d’être effectués au cours de la même intervention ou lors d’un deuxième temps opératoire.
D’autres traitements médicaux comme un peeling des paupières inférieures, des injections de comblement des rides ou des cernes par de l’acide hyaluronique, ou des injections de toxine botulique viennent fréquemment  compléter le rajeunissement du regard obtenu par la chirurgie des paupières.

On pourra également proposer une canthopexie externe si la patiente souhaite avoir un œil en amande.

Enfin dans le même temps opératoire sont parfois réalisés la pose de fils tenseurs ou un mini-lifting du visage.

Suites opératoires de la blépharoplastie

La blépharoplastie n’est pas douloureuse ; tout au plus une gêne oculaire et une petite irritation peuvent être ressenties.
Il faut s’abstenir de tout effort violent les premiers jours.
Les suites opératoires sont essentiellement marquées par un œdème (gonflement), des ecchymoses (bleus) et parfois un larmoiement.
On observe parfois durant les premiers jours une impossibilité de fermer complètement les paupières ou un léger décollement de l’angle externe de l’œil qui ne s’applique plus parfaitement sur le globe. Il ne faudra pas s’inquiéter de ces signes qui sont transitoires et réversibles. Un collyre pourra être prescrit pour un meilleur confort.
Les fils sont ôtés vers le 5ème jour. Les cicatrices rosées au début peuvent être camouflées par un léger maquillage dès l’ablation des fils.

Les résultats

Les progrès chirurgicaux et les techniques actuelles de blépharoplastie permettent aujourd’hui l’obtention de résultats naturels et esthétiques, tout en écartant au maximum les risques postopératoires ainsi que les complications.
Les résultats définitifs sont obtenus en 1 à 3 mois. Ils sont excellents et très durables. Le regard est rajeuni et détendu, plus lumineux. Les yeux paraissent agrandis, le regard reste naturel. La cicatrice est très discrète et les poches ne récidiveront pas.

Le Docteur Sylvie ABRAHAM réalise elle-même l’intervention et en assure le suivi post-opératoire ; elle saura vous accompagner tout au long de votre projet, avant, pendant et après l’opération.

En conclusion, la chirurgie esthétique des paupières est une intervention fiable qui donne dans la très grande majorité des cas de très bons ou d’excellents résultats en termes de bénéfices fonctionnels, esthétiques et psychologiques.

Page réalisée d’après les fiches d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOF.CPRE). Pour consulter la fiche : cliquez ici

N'hésitez pas à contacter le cabinet du Docteur Sylvie Abraham, Chirurgien esthétique à Paris.
Vous pouvez nous joindre par téléphone au 01 47 27 30 00 du lundi au vendredi de 10h à 19h.

Vous pouvez également insérer votre demande pour toute question concernant une intervention de chirurgie esthétique dans le formulaire ci-dessous.

Nous sommes présents pour vous informer et vous accompagner dans votre recherche d'informations sur la chirurgie esthétique et la médecine esthétique. Nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes vos interrogations ou à toutes demandes de renseignements dans les délais les plus brefs…