Corriger l’hypertrophie des petites lèvres par la nymphoplastie

La nymphoplastie est l’intervention qui permet de réduire la taille des petites lèvres vaginales. L’hypertrophie des petites lèvres est représentée par des petites lèvres de taille excessive qui « dépassent » de la fente vulvaire en position debout.
La nymphoplastie contribue à la qualité  de la vie sexuelle par la confiance et l’estime de soi qu’elle rétablit.

Avoir quelque chose entre les jambes… n’est guère féminin car le sexe de la femme est un sexe caché.
Pourtant de nombreuses femmes sont affectées au propre et au figuré par une hypertrophie des petites lèvres qui entrave leur vie tant dans l’intimité que sur la plage ou au sport ou pour leur habillement et leur donne une mauvaise image d’elles-mêmes.
Si on en parle beaucoup plus aujourd’hui, c’est parce que la pratique de l’épilation pubienne, la mode des strings, des slips en dentelle et des maillots de bain très échancrés ainsi que la libération des mœurs et la pratique sportive plus assidue ont rendu l’hypertrophie des petites lèvres difficile à supporter pour la femme moderne qui souhaite une vulve aux proportions harmonieuses. Mais surtout c’est parce qu’une intervention sûre peut transformer leur vie.
Le Docteur Sylvie ABRAHAM , femme chirurgien esthétique et sexologue sera à votre écoute, saura vous mettre à l’aise pour parler de ce délicat problème et vous conseillera au mieux de vos aspirations.

Rappel anatomique

L’extrémité antérieure des petites lèvres se divise en deux replis qui coiffent en avant le clitoris pour former le prépuce clitoridien (ou capuchon du clitoris), et qui se fixent en arrière sur le clitoris pour former le frein du clitoris. L’extrémité postérieure des petites lèvres se réunit en arrière de l’orifice vaginal pour former la fourchette vaginale.

Principe de la nymphoplastie

La labioplastie est une intervention de chirurgie esthétique intime du sexe féminin qui vise à réduire la taille des petites lèvres génitales hypertrophiques et à rétablir une certaine symétrie en enlevant l’excès de muqueuse des petites lèvres.
On appelle également cette opération la nymphoplastie car les nymphes désignent les petites lèvres encore nommées en latin « labia minora ».

Indications

À qui s’adresse la nymphoplastie ?

La réduction des petites lèvres s’adresse à toutes celles qui souffrent de petites lèvres génitales trop développées ou hypertrophiques, que ce soit pour des raisons esthétiques, pour l’habillement, ou lors des rapports sexuels ou encore la pratique de certains sports .
Il est difficile de donner une définition de l’hypertrophie des petites lèvres tant les variations anatomiques sont importantes d’une femme à l’autre. Les deux côtés peuvent être concernés mais parfois un seul , créant une asymétrie très gênante. De plus le complexe et la gêne ressentis par chaque femme ne sont pas proportionnels à l’importance de la disgrâce.
Cette intervention peut se faire à tout âge, souvent chez la jeune femme, mais parfois plus tôt chez les jeunes filles très complexées ou plus tardivement dans la vie génitale après les accouchements ou après la ménopause.

Ce qu’on peut attendre d’une nymphoplastie

La labiaplastie corrige le défaut pour que « plus rien ne dépasse » et rétablit une symétrie relative. De plus la technique longitudinale fera disparaître les zones noirâtres et hyperpigmentées et corrigera l’hypertrophie du capuchon du clitoris.

Ce que la nymphoplastie ne corrige pas

Elle n’agit pas sur les grandes lèvres parfois hypertrophiées qu’il ne faut pas confondre avec.

La consultation

L’examen clinique d’une hypertrophie des petites lèvres est essentiel, permettant d’évaluer la disgrâce par le degré d’hypertrophie, une éventuelle asymétrie, une coloration noirâtre excessive due à l’hyperpigmentation et un éventuel excédent de muqueuse sur le capuchon du clitoris .
Il s’agit ainsi d’analyser de visu les souhaits de la patiente. Il est en effet essentiel pour le chirurgien à votre écoute bienveillante de comprendre votre demande précise et le résultat attendu afin de vous conseiller sur une solution adaptée et cela tout particulièrement en matière de chirurgie intime car contrairement aux autres interventions comme les seins on ne saurait ici se référer à des modèles précis.

Toute l’information nécessaire à la compréhension de votre traitement vous sera fournie lors de cette consultation. Des documents vous seront remis afin de vous permettre de relire tranquillement chez vous les éléments indispensables à votre décision et de pouvoir poser des questions complémentaires lors de la consultation suivante qui sera gratuite.
Les conseils et prescriptions post-opératoires sont résumés dans une fiche personnalisée.

Une prise en charge partielle par la sécurité sociale est possible. Un devis pour le complément d’honoraires vous sera soumis. Il pourra être pris en charge, tout ou partie, par votre mutuelle complémentaire selon le contrat que vous avez souscrit.
Ainsi le prix d’une nymphoplastie est variable, fonction notamment du cas clinique en présence  et du mode d’anesthésie.

Un bilan sanguin est réalisé. Une consultation anesthésique pré-opératoire est programmée au moins 48 heures avant votre entrée; le médecin anesthésiste vous exposera toutes les modalités de son geste.
L’arrêt du tabac est vivement recommandé; tout médicament contenant de l’aspirine est proscrit. Vous arriverez en clinique à jeun depuis plus de 6 heures.

L’intervention

Le déroulement d’une nymphoplastie

L’épilation du pubis n’est pas nécessaire avant l’opération.
Le dessin de la résection est fait en salle d’opération avant toute anesthésie si bien que la patiente peut voir dans un miroir le tracé et donner son accord pour la forme proposée par le chirurgien. Des photographies sont prises.
L’anesthésie est le plus souvent une neuroleptanalgésie mais une anesthésie locale est aussi possible. Le choix final sera le fruit d’une discussion entre vous ,le chirurgien et l’anesthésiste.
Le Docteur Sylvie ABRAHAM, femme chirurgien esthétique à Paris et sexologue,  adopte une technique qui lui est propre et qu’elle adapte à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats.  Toutefois, on peut retenir des principes de base communs à toute nymphoplastie. Nous décrivons ici la technique la plus couramment utilisée et qui est celle que nous privilégions en raison de l’absence des risques présentés par les autres variantes; il s’agit de la résection du bord libre qui n’entraîne pas de perte de continuité du bord libre et évite les soucis de cicatrisation des autres procédés. De plus cette procédure autorise la correction d’une hypertrophie du capuchon du clitoris fréquemment associée. Les fils sont résorbables mais dans sa technique le Docteur Sylvie ABRAHAM ne laisse aucun fil apparent; la suture est enfouie et tous les fils sont internes afin qu’il n’y ait aucune macération des sutures. Le pansement est réalisé avec du tulle gras afin d’éviter tout frottement avec la lingerie.

La durée de l’intervention est d’environ 1 heure.
Le séjour en clinique est limité car il s’agit d’une intervention pratiquée en ambulatoire avec entrée le matin et sortie le soir même.

Variantes techniques

D’autres techniques ont été proposées dont la résection triangulaire qui, même entre des mains entrainées, peut aboutir à une désunion cicatricielle redoutable car source de nécrose. Outre cette complication majeure, cette technique présente deux autres inconvénients : d’une part de laisser en place la partie hyperpigmentée des petites lèvres, coloration souvent jugée très inesthétique par les patientes qui veulent une vulve plus rose, et d’autre part le fait ne ne pas pouvoir corriger en avant un capuchon du clitoris souvent trop volumineux. C’est pourquoi le Docteur Sylvie ABRAHAM ne pratique pas cette technique potentiellement dangereuse car elle peut provoquer des dégâts irréparables.

Les interventions associées

Il est possible de compléter la réduction des petites lèvres par une augmentation des grandes lèvres. En effet  grâce à une lipostructure ou lipomodelage des grandes lèvres, celles-ci vont mieux recouvrir les petites lèvres.

On peut aussi corriger dans le même temps  des grandes lèvres tombantes, ou une hypertrophie des grandes lèvres, pratiquer une amplification du point G ou traiter  un pubis trop gras (mont de Vénus) par une liposuccion ou un relâchement du vagin et du périnée.

Suites opératoires de la nymphoplastie

Les suites immédiates sont simples et peu douloureuses à condition de faire des soins appropriés. Chaque patiente reçoit à sa sortie une fiche de soins personnalisée.
La toilette intime est essentielle après chaque miction pour favoriser la cicatrisation. Les petites lèvres sont oedematiées pendant les 1ers jours et un discret saignement peut être observé.
Il n’y a pas nécessité d’enlever des fils puisqu’ils ne sont pas apparents et tous résorbables. Un coussin spécial dit « coussin de périnée » peut être utile les premiers jours en cas de station assise prolongée. Vous devrez privilégier une lingerie en coton et des vêtements peu serrés à l’entrejambe, jupes ou pantalons non moulants. L’usage des tampons est déconseillé pendant 1 semaine.
Un arrêt de travail de quelques jours peut être nécessaire et vous sera délivré pour votre employeur qui n’aurajamais  connaissance de sa cause. L’activité sexuelle pourra être reprise au bout de 2 ou 3 semaines . La reprise du sport sera progressive et prudente pour les activités comme le vélo ou la moto.

L‘observance par la patiente des consignes données par le chirurgien est essentielle.
Le Docteur Sylvie ABRAHAM vous garantit un suivi personnalisé consciencieux et prévenant. Vous pouvez la joindre à tout moment, 24h/24, pour toute question post-opératoire. Les consultations de suivi chirurgical et sexologique sont comprises dans le devis.

Les résultats

Les progrès chirurgicaux et les techniques actuelles de nymphoplastie permettent aujourd’hui l’obtention de résultats naturels et esthétiques, tout en écartant au maximum les risques postopératoires ainsi que les complications.
Les résultats peuvent être appréciés au bout d’un mois et sont généralement excellents et très naturels, vous apportant une grande satisfaction à condition que vos souhaits soient réalistes. La sensibilité n’est pas modifiée et le plaisir est identique.  L’intervention est indétectable même pour un gynécologue car les cicatrices disparaissent.

Le Docteur Sylvie ABRAHAM réalise elle-même l’intervention et en assure le suivi post-opératoire ; elle saura vous accompagner tout au long de votre projet, avant , pendant et après l’opération. Cette chirurgie est très valorisante à condition d’être effectuée par un chirurgien plasticien compétent et bien expérimenté en chirurgie intime.

En conclusion, la nymphoplastie est une intervention fiable qui donne dans la très grande majorité des cas de très bons ou d’excellents résultats en termes de bénéfices fonctionnels, esthétiques et psychologiques.

Page réalisée d’après les fiches d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOF.CPRE). Pour consulter la fiche, cliquez ici.

Contrairement aux actes de chirurgie esthétique pure, la nymphoplastie ou réduction des petites lèvres est une intervention de chirurgie réparatrice et peut bénéficier d’une prise en charge partielle par l’assurance maladie.

Cette prise en charge est automatique et ne nécessite pas de procédure d’entente préalable par l’assurance maladie. Ainsi la totalité des frais d’hospitalisation sera prise en charge par l’assurance maladie sans même que vous n’ayez besoin d’en faire l’avance.

Un devis comportant les compléments d’honoraires du chirurgien et ceux de l’anesthésiste vous sera soumis . Ces honoraires peuvent être remboursés, tout ou partie, par votre mutuelle complémentaire selon le contrat souscrit . Vous pouvez donc consulter le tableau de garanties de votre contrat ou transmettre  à votre mutuelle votre devis comportant le code de nomenclature de la sécurité sociale afin de connaître le montant de votre remboursement.

Seule la première consultation est payante. Les consultations suivantes sont gratuites ainsi que les consultations de suivi.

 

N'hésitez pas à contacter le cabinet du Docteur Sylvie Abraham, Chirurgien esthétique à Paris.
Vous pouvez nous joindre par téléphone au 01 47 27 30 00 du lundi au vendredi de 10h à 19h.

Vous pouvez également insérer votre demande pour toute question concernant une intervention de chirurgie esthétique dans le formulaire ci-dessous.

Nous sommes présents pour vous informer et vous accompagner dans votre recherche d'informations sur la chirurgie esthétique et la médecine esthétique. Nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes vos interrogations ou à toutes demandes de renseignements dans les délais les plus brefs…