Vaginisme : traitement par toxine botulique-Botox

Le vaginisme, première cause de mariage non consommé, est défini comme une contraction ou un spasme involontaire ou non contrôlé, périodique ou permanent, des muscles périnéaux entourant la moitié inférieure du vagin lors de toute tentative de pénétration vaginale (pénis, doigt, tampon, speculum) rendant ainsi les rapports sexuels impossibles.
La cause est principalement d’ordre psychologique et de nombreux traitements dont la psychothérapie ont été proposés mais c’est bien souvent après échec de ceux-ci que le traitement par la toxine botulique permettra une vie sexuelle .

Principe de la toxine botulique

La toxine botulique injectée à forte concentration dans le périnée va affaiblir la tonicité des muscles péri-vaginaux permettant ainsi la pénétration
La toxine botulique ( ou Botox®) est une substance qui agit en bloquant sélectivement l’action des muscles dans lesquels elle est injectée (action myorelaxante).
La toxine botulique est une substance autorisée par AMM (autorisation de mise sur le marché) après des tests cliniques très sélectifs. Elle a reçu aux USA le label de la très sélective FDA (Food and Drug Administration).

Indications

Le traitement par la toxine botulique s’adresse aux femmes souffrant de vaginisme à condition qu’elles se laissent  » approcher »  par leur partenaire.
Si la peur physique des rapports est telle qu’elles repoussent le partenaire, ont des mouvements de recul du bassin ou resserrent les cuisses à toute tentative de rapprochement,  le traitement par le botox est inadapté car les rapports resteront impossibles.

La consultation

L’examen clinique est un examen gynécologique et sexologique.
Le vaginisme est le plus souvent primaire (apparu lors des 1ères tentatives de rapports). Aucune anomalie physique n’est retrouvée.
L’interrogatoire retrouvera l’angoisse du premier rapport qui s’inscrit souvent dans une histoire personnelle et familiale avec une éducation stricte et des préceptes religieux rigides. On distinguera le vaginisme d’une dyspareunie (douleurs lors des rapports). Enfin les vulvodynies et vestibulites vulvaires peuvent être traitées de la même manière.
On prendra connaissance du passé souvent long et douloureux de ces jeunes femmes et des traitements déjà effectués :psychothérapie ,hypnose, exercices de Kegel, thérapies cognitives, biofeedback etc…

Une description précise du déroulement des tentatives de rapports sexuels est indispensable afin de comprendre s’il sera possible au partenaire de  « s’ approcher » de sa compagne pour une nouvelle tentative après traitement. De toute façon on observe le comportement et les réactions de la patiente sur la table d’examen. L’examen au speculum et par toucher vaginal est impossible mais il faudra observer si la patiente n’a pas une attitude de retrait et de fuite.
Il est indispensable de s’assurer que la patiente soit en couple ou ait un partenaire potentiel car les rapports doivent avoir lieu au plus tard dans les 3 à 4 mois qui suivent le traitement par la toxine botulique.
On discutera de l’opportunité d’associer aux injections une résection d’hymen ou hyménectomie. En effet la peur du premier rapport sexuel chez la femme vaginique s’accompagne également d’une angoisse de la défloration avec l’éventuelle douleur et le saignement qui l’accompagnent.

Toute l’information nécessaire à la compréhension de votre traitement vous sera fournie lors de cette consultation. Des documents vous seront remis afin de vous permettre de lire tranquillement chez vous les éléments indispensables à votre décision et de pouvoir poser des questions complémentaires lors de la consultation suivante qui sera gratuite.
Les conseils et prescriptions post-opératoires sont résumés dans une fiche personnalisée.

Le prix du traitement du vaginisme par le Botox est très variable selon qu’il est réalisé au cabinet ou en clinique.
Ce traitement ne peut bénéficier d’une prise en charge  s’il est effectué en clinique . Un devis estimatif de son coût vous sera soumis.

Selon les cas le traitement pourra être fait au cabinet ou nécessiter un anesthésie en clinique. Dans ce cas, un bilan sanguin est réalisé, une consultation anesthésique programmée au moins 48 heures avant votre entrée; le médecin anesthésiste vous exposera toutes les modalités de son geste. Tout médicament contenant de l’aspirine est proscrit. Vous arriverez en clinique à jeun depuis plus de 6 heures.

L’injection

Déroulement

Selon les cas les injections se déroulent au cabinet ou plus souvent en clinique
En effet aucune anesthésie n’est possible au cabinet et une anesthésie locale nécessiterait d’être très profonde dans la musculature.
Aussi c’est le plus souvent en clinique qu’est effectué le traitement avec une neuroleptanalgésie ou anesthésie vigile (anesthésie associant des sédatifs par voie veineuse et une anesthésie locale).
Le Docteur Sylvie ABRAHAM, femme chirurgien esthétique à Paris et sexologue, adopte une technique qui lui est propre et qu’elle adapte à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats.   Toutefois, on peut retenir les principes de base communs à  toute injection de toxine botulique (Botox) pour traitement du vaginisme.

Sur la patiente en position gynécologique , on injecte de chaque coté de la vulve directement dans les muscles releveurs pubo-rectaux et bulbo-spongieux la toxine avec une aiguille appropriée en 3 sites.
La durée des injections est de quelques minutes. Une seule séance suffit.
Ce traitement est réalisé en ambulatoire c’est-à-dire avec une sortie le jour même après quelques heures de repos.

Les interventions associées

Une résection d’hymen est fréquemment associée.

Suites

La patiente ne ressent aucune gêne ni douleur à la suite de l’injection. L’effet prend 5 à 10 jours à s’installer .
C’est donc dès ce moment  qu’il faudra envisager les rapports sexuels.
Le Docteur Sylvie ABRAHAM vous garantit un suivi personnalisé consciencieux et prévenant. Vous pouvez la joindre à tout moment, 24h/24, pour toute question .Les consultations de suivi médical et sexologique sont comprises dans le devis.
L’observance par la patiente des consignes données par le chirurgien est essentielle.

Les résultats

Les techniques actuelles d’injection de toxine botulique dans le traitement du vaginisme permettent aujourd’hui l’obtention d’excellents résultats, tout en écartant les risques et les complications.

  • Les rapports sexuels deviennent faciles à condition qu’ils soient entrepris dans les 3 mois suivant le traitement car la musculature n’offre plus aucune résistance à la pénétration .
  • Une fois la première relation consommée, le couple devra poursuivre sa vie sexuelle de façon régulière et les symptômes ne réapparaitront pas malgré la dissipation progressive des effets de la toxine botulique au bout de 4 mois.

Le Docteur Sylvie ABRAHAM réalise elle-même l’acte et assure le suivi ; elle saura vous accompagner tout au long de votre projet, avant, pendant et après.

En conclusion, le traitement du vaginisme par la toxine botulique est un traitement fiable qui donne dans les cas bien sélectionnés d’excellents résultats en termes de bénéfices fonctionnels, et psychologiques.

Page réalisée d’après les fiches d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOF.CPRE). Pour consulter la fiche sur les injections de toxine botulique à visée esthétique, cliquez ici.

Acte  purement esthétique, le traitement du vaginisme par injections de toxine botulique ne peut être remboursé ni par la sécurité sociale ni par votre mutuelle complémentaire. La totalité des frais reste donc à votre charge.

Le tarif du traitement du vaginisme par injections de toxine botulique  varie selon l’importance du geste, la nécessité d’une hospitalisation, la nécessité d’une anesthésie et le nombre de seringues nécessaires pour obtenir l’effet désiré ainsi que des actes éventuellement  associés.

Un devis vous sera soumis à l’issue de la consultation et représente un « forfait tout compris ». Il comprend :

  • les honoraires chirurgicaux,
  • le coût du matériel implantable.

Les consultations de suivi par le Docteur Sylvie ABRAHAM sont incluses dans le devis.

Toutes les prestations du devis sont actuellement soumises à l ‘application de la TVA à 20%.

Pour tout traitement esthétique le patient dispose d’un délai de réflexion minimum de 15 jours.

Seule la première consultation est payante. Toutes les consultations suivantes sont gratuites, qu’elles soient pré- ou post-traitement .

 

N'hésitez pas à contacter le cabinet du Docteur Sylvie Abraham, Chirurgien esthétique à Paris.
Vous pouvez nous joindre par téléphone au 01 47 27 30 00 du lundi au vendredi de 10h à 19h.

Vous pouvez également insérer votre demande pour toute question concernant une intervention de chirurgie esthétique dans le formulaire ci-dessous.

Nous sommes présents pour vous informer et vous accompagner dans votre recherche d'informations sur la chirurgie esthétique et la médecine esthétique. Nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes vos interrogations ou à toutes demandes de renseignements dans les délais les plus brefs…